Il fait bon vivre dans l’univers coloré de Michel Pagnoux

L’indépendant en date du 27 janvier 2013

Il est toujours sur la brèche l’artiste d’Opoul. Le voilà sur les murs de la libraire Torcatis, sans une ride, continuant son voyage intersideral à travers son propre cosmos (Photos de Michel Clémentz).

Michel  Pagnoux L'Indépendant 27/01/2013

Son univers singulier et joyeusement libertaire est un appel à notre imaginaire. Avec ses formes débonnaires, ses architectures molles, ses structures gonflables et gonflées, Michel Pagnoux nous lance un défi : baisser la garde de nos représentations habituelles et nous laisser emporter dans cet univers inconnu qu’il explore depuis plus de trente ans. Ce dréateur de forme, enfant du Pop’art, trouve des réponses pleines d’humour aux questions fort sérieuses que pose la peinture. Maître de la composition, car ila multitude et la prolifération lui sont coutumières, il est aussi coloriste habile et radical. Et quoi de mieux que ces couleurs tranchées, acidulées, pour provoquer nuances et subtilités ?

Le travail de Michel Pagnoux est bien plus sérieux qu’il n’y paraît. Il nous remet à notre place, c’est-à-dire bien peu de chose, entre l’infiniment grand des galaxies et l’infiniment petit de la matière.

J.M.C.

> À voir jusqu’au 16 février 2013, librairie Torcatis, rue Mailly à Perpignan.

 

Laisser un commentaire